Le Brésil déloge les insurrectionnistes

L'armée brésilienne démantèle les campements des partisans de l'ancien Président brésilien Jair Bolsonaro, dans les grandes villes du pays, après l'insurrection du 8 janvier contre les principales institutions brésiliennes (le Congrès, la Cour Suprême et le palais présidentiel). Certains fidèles de l'ancien chef d'Etat contestent la légitimité de l'élection du Président Lula. Plus de 300 manifestants ont été arrêtés sur les lieux de l'assaut.