Brésil : la déforestation en Amazonie a atteint un niveau record en octobre

© Thomson Reuters Foundation / REUTERS

À l'aide du système d'observation par satellites DETER, à l’œuvre depuis 2015, l'Institut national de recherches spatiales (INPE) du Brésil a dévoilé que la déforestation en Amazonie avait battu des records au cours du mois d'octobre. La jungle amazonienne, qui s'étend sur neuf pays, mais majoritairement à travers le Brésil, aurait perdu 904km² à l'issue du mois passé, d'après un rapport officiel paru vendredi et relayé par l'Agence France-Presse. L'étendue de la dégradation de la forêt serait un « record », selon l'INPE. Par rapport au mois d'octobre 2021, la zone déboisée s'est agrandie de 3 %, mettant à nue la plus grande forêt tropicale de la planète.

 

"

C'est une vraie course effrénée à la dévastation

"

En dix mois, l'année 2022 est devenue statistiquement la pire pour la déforestation en Amazonie : 9 494 km2 de végétation ont été rayés de la carte, battant le précédent record atteint en 2021 (9 178 km2). Si l'organisation WWF indique que cette augmentation était « attendue », « les données préliminaires des premiers jours de novembre sont effrayantes », concède-t-elle dans un communiqué. « C'est une vraie course effrénée à la dévastation », déplore l'ONG, qui précise que la déforestation et le nombre d'incendies auraient « explosé » en Amazonie depuis le résultat de l'élection présidentielle.

Lire aussi - « Déforestation importée » en Amazonie : pourquoi les boycotts n’ont qu’un impact limité

Lula au secours du poumon vert ?

L'ancien président de gauche Luiz Inacio Lula d...


Lire la suite sur LeJDD