Le Brésil se défait de la Suisse grâce à Casemiro et se qualifie pour les huitièmes

La joie des joueurs brésiliens après le but de Casemiro. (F. Faugère/L'Équipe)

Après avoir longtemps buté sur la Suisse, le Brésil, sans Neymar, a fait plier la Nati grâce à Casemiro (1-0) et a validé son ticket pour les huitièmes de finale.

Le match : 1-0L'inquiétude se lisait sur les visages des supporters brésiliens, il ne restait qu'une poignée de minutes face à la Suisse, leur équipe ne parvenait pas à faire plier la Nati, et elle se dirigeait vers un troisième match décisif face au Cameroun. Il existe une vie sans Neymar, mais elle est moins belle et le Brésil en faisait alors l'expérience ce lundi. Privée de son meneur face à la Suisse, la Seleçao jouait une partition trop brouillonne et la baisse de luminosité survenue dans le stade juste avant la pause était pour le coup parfaite pour la symbolique.

Car en première période, si la formation de Tite a eu la possession, elle n'avait pas pour autant réussi à poser sa main sur la rencontre, comme face à la Serbie (2-0) au match précédent : hormis une volée du tibia de Vinicius bien repoussée par Sommer (27e) puis un tir lointain de Raphinha (31e) capté sans problème par le gardien suisse, la Seleçao ronronnait. La suite ?

Même privée de Shaqiri, forfait, la Nati a commencé à s'enhardir et à faire planer le danger (53e, 54e, 56e, 60e), le Brésil a mis plus d'intensité et cru faire la différence une première fois par Vinicius (64e), mais le but était refusé pour un retour de hors-jeu de Richarlison, auteur de la récupération sur l'action. Tout a finalement basculé dans le bon sens pour le Brésil grâce à Casemiro, sauveur de tout un peuple sur une frappe splendide (83e).

Désormais invaincu lors de ses 17 derniers matches en phases de groupe, le Brésil a établi un nouveau record en la matière, mais à coup sûr, les supporters brésiliens ont sans doute davantage apprécié la qualification déjà obtenue pour les 8es de finale. La Suisse, de son côté, jouera un match décisif contre la Serbie, vendredi.

Le joueur : Casemiro, la délivranceLe 0-0 paraissait inéluctable, le Brésil n'arrivait pas à faire plier la Suisse et semblait devoir jouer un troisième match décisif face au Cameroun. Et puis Casemiro a fait totalement chavirer la Nati comme de joie les supporters cariocas. A sept minutes de la fin du temps réglementaire, le milieu de Manchester United a inscrit le but de la délivrance pour les Brésiliens, et quel but ! Trouvé sur une déviation de Rodrygo, Casemiro a repris le ballon d'une demi-volée de l'extérieur du droit qui a laissé impuissant de Sommer (83e). Ce lundi, l'ancien du Real Madrid a inscrit son 6e but avec le Brésil, pas le moins important, sans aucun doute.

VIDÉO - BRE : Kaka : « Le Brésil peut être très performant sans Neymar »