Brésil : une crevette mal digérée par le président Bolsonaro devient un symbole pour ses opposants

·1 min de lecture

Pendant deux jours la semaine dernière, le président brésilien Jair Bolsonaro , 66 ans, a été hospitalisé à Sao Paulo pour de nouvelles violentes douleurs intestinales. "Le président est rétabli, prêt à retourner au travail", a déclaré mercredi dernier le chirurgien Antonio Luiz Macedo lors d'une conférence de presse aux côtés du chef de l'Etat, peu avant sa sortie de l'hôpital Vila Nova Star. Interrogé, le médecin a évoqué une indigestion provoquée par les séquelles de l'attentat à l'arme blanche de 2018. Ce n'est que jeudi que la presse a révélé la cause directe de l'hospitalisation : une occlusion intestinale a été déclenchée par l'ingestion d'une crevette mal mâchée et ainsi mal digérée.

L'information, sortie par le site d'informations politique Polder360 , a aussitôt fait le tour des réseaux sociaux où les internautes ont décrit "une crevette antifasciste". Le média satirique Sensacionalista a par exemple parodié une célèbre affiche des années 1970 en remplaçant son slogan "Sois un marginal, sois un héros" par "Sois une crevette, soit un héros".

Il y a deux mois, une polémique lancée par les pro-Bolsonaro au sujet... d'un plat de crevettes

"La crevette a été érigée en héros national et symbole de l'antifascisme, et fleurit un nombre infini de blagues, de logos et divers visuels détournés", a analysé sur Twitter Barbara Serrano, maîtresse de conférence à l'université Paris-Saclay. Elle a regroupé une partie des caricatures les plus relayées :


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles