Brésil : la Cour suprême interdit au maire de Rio de censurer une BD où deux hommes s'embrassent

franceinfo Culture avec agences

La Cour suprême du Brésil a mis fin à la "censure" d'une bande dessinée montrant un baiser gay, donnant tort au maire ultraconservateur de Rio de Janeiro, qui avait demandé qu'elle soit retirée d'un salon du livre.

Énième rebondissement de cette affaire, cette décision de la plus haute juridiction du pays a annulé dimanche un ordre judiciaire autorisant le maire Marcelo Crivella à saisir les exemplaires qu'il considérait comme "inappropriés". Sur la bande dessinée en question, Avengers, la croisade des enfants, de la célèbre maison d'édition américaine Marvel, on peut voir deux super-héros, Wiccan et Hulkling, s'embrasser.

"En démocratie, (...) les différentes convictions et visions du monde doivent pouvoir être exposées", a affirmé le président de la Cour suprême, José Antonio Dias Toffoli, pour justifier sa décision. Un autre magistrat de cette haute cour, Gilmar Mendes, a évoqué pour sa part un acte de "censure" de la part du maire de Rio.

La BD achetée en masse au salon du livre

Marcelo Crivella, un ancien pasteur de l'Eglise universelle du royaume de Dieu (évangélique), a (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi