Brésil : Bolsonaro et Lula s'accusent mutuellement de corruption dans un premier débat électoral

© REUTERS/Carla Carniel

Quatre autres candidats étaient aux côtés du président brésilien issu de la droite, Jair Bolsonaro , et du leader de la gauche, Luiz Inácio Lula da Silva, lors de ce face-à-face suivi. Dès le début de l'émission, Jair Bolsonaro a chargé son principal rival, Lula, comme le rapporte l'Agence France-Presse. « Votre gouvernement a été le plus corrompu de l'histoire du Brésil », a scandé l'actuel dirigeant, le qualifiant de « voleur ». Cette attaque verbale faisait référence aux soupçons de corruption au sein de la compagnie pétrolière publique Petrobras, pendant les mandats présidentiels de Lula.

Celui qui a été président de 2003 à 2010 avait été condamné, puis emprisonné d'avril 2018 à novembre 2019, avant que la Cour suprême n'annule le jugement et ne lui redonne ses droits politiques . « Pourquoi voulez-vous revenir au pouvoir ? Pour refaire la même chose qu'à Petrobras ? », a questionné Jair Bolsonaro. Luiz Inácio Lula da Silva a affirmé que son innocence avait bien été prouvée, avant de critiquer à son tour l'autre favori de cette élection, qui « détruit le pays ».

Lire aussi - Présidentielle au Brésil : « Jair Bolsonaro va s'organiser pour que les élections ne se déroulent pas »

Lula se vante d'être « plus propre » que Bolsonaro

En direct à la télévision brésilienne, Luiz Inácio Lula da Silva a assuré être « beaucoup plus propre » que son adversaire, arguant avoir été « emprisonné » pour des raisons politiques, donc condamné par des juges « politisés », en faveur de l'élect...


Lire la suite sur LeJDD