Brésil: Bolsonaro annonce sur Twitter qu'il peut quitter l'hôpital

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Le président brésilien Jair Bolsonaro le 15 septembre 2021 à Brasilia (AFP/EVARISTO SA) (EVARISTO SA)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jair Bolsonaro
    Président de la République fédérative du Brésil

Le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé tôt mercredi sur Twitter qu'il avait été autorisé par ses médecins à quitter "maintenant" l'hôpital de Sao Paulo où il avait été admis lundi pour une suspicion d'occlusion intestinale.

"Autorisation de sortie maintenant", a tweeté le chef d'Etat de 66 ans en postant une photo où il est encore alité, entouré de ses quatre médecins, tous le pouce levé comme lui, sans préciser si sa sortie de l'hôpital Vila Nova Star avait déjà eu lieu.

Le président s'est remis de la sub-occlusion intestinale pour laquelle il a dû être hospitalisé en urgence avant l'aube lundi, avaient annoncé mardi ses médecins, précisant qu'il n'aurait pas à subir une nouvelle intervention chirurgicale à l'abdomen.

Depuis l'attentat à l'arme blanche dont il a été victime en septembre 2018, en pleine campagne électorale pour la présidentielle, Jair Bolsonaro a subi une succession d'alertes et quatre opérations de l'intestin.

Selon le dernier bulletin publié par l'hôpital Vila Nova Star mardi soir, M. Bolsonaro "a évolué avec une bonne acceptation du régime liquide qui lui a été proposé pendant la journée, ce qui a conduit au retrait de la sonde naso-gastrique".

À neuf mois de l'élection présidentielle, le chef de l'Etat d'extrême droite avait dû quitter dans la nuit de dimanche à lundi son lieu de vacances dans l'Etat méridional et balnéaire de Santa Catarina en raison de fortes douleurs abdominales.

pt/sg

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles