Brésil: "Nous avons gagné", la joie de Juninho après l’élection de Lula

Juninho - Icon
Juninho - Icon

Juninho, l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais et consultant de RMC Sport dasn Rothen s'enflamme, a suivi avec attention les élections présidentielles où les candidats Lula et Jair Bolsonaro s’opposaient.

Souvent critique envers le dernier cité, le Brésilien s’est réjoui de l'élection de Lula à la tête du pays et a publié un message de victoire sur les réseaux sociaux pour célébrer l’évènement: "C’est Luiz Inacio Lula da Silva !! Nous avons gagné. Félicitations au président Lula. Félicitations à tous ceux qui ont participé à cette marche très difficile. Tu as été génial ! Nous avons gagné."

L’ex-directeur sportif de l’OL s’est aussi pris en photo avec sa télé où l’on voit Lula au téléphone, et prétendre que c’était lui au bout du fil qui félicitait le président brésilien: "C’était moi au bout du fil en train de féliciter et demander la bénédiction de papa."

Pendant de nombreuses semaines avant ces élections, Juninho a multiplié les prises de positions en faveur de Lula, et surtout dénoncé le fait que des sportifs brésiliens puissent afficher leur soutien à Bolsonaro: "Ce que je vois sur les réseaux, c'est incroyable. Je passe parfois ma journée à essayer de parler, en leur disant 'ce n'est pas possible, vous ne devez pas accepter cela' (…) Aujourd'hui, Jair Bolsonaro a divisé le pays avec cette histoire comme quoi il va arrêter la corruption. C'est n'importe quoi ! Bolsonaro profite des évangéliques parce qu'au Brésil, c'est très fort", avait-il déclaré dans l’émission Rothen s’enflamme sur RMC.

Soutien déclaré de Bolsonaro, le clan Neymar, précisément Rafaella Santos, sœur de l’attaquant du PSG a publié un message sur Instagram pour assumer son choix d’avoir voté pour Bolsonaro, mais respecter la décision des Brésiliens: "Je suis pour Bolsonaro oui. Mon choix dans ces élections n'est un secret pour personne. Mais démocratiquement j'ai toujours respecté tous ceux qui ont opté pour Lula."

Article original publié sur BFMTV.com