Brésil: au moins 28 morts après de fortes pluies dans le Nord-est

Les précipitations ont atteint 236 millimètres dans certaines parties de la région touchée, soit habituellement plus de 70% des prévisions de précipitations pour l'ensemble du mois de mai.

Le bilan est dramatique. Au moins 28 personnes sont mortes "au cours des dernières 24 heures" à la suite de fortes pluies qui s'abattent depuis mardi sur la région de Recife, capitale du Pernambouc, ont précisé samedi les autorités de cet Etat du nord-est du Brésil.

"Au cours des dernières 24 heures, 28 décès ont été enregistrés", a annoncé la Défense civile dans un communiqué.

Glissements de terrain

Tôt samedi, 9 personnes ont péri dans un "important glissement de terrain" à Jardim Monteverde, à la frontière entre Recife et la municipalité de Jaboatao dos Guararapes.

Six autres personnes ont été tuées dans un autre glissement de terrain dans la municipalité de Camaragibe. Deux sont morts à Recife et un autre à Jaboatao dos Guararapes.

Le dernier bilan fait état au total de 33 morts dans l'Etat depuis que les pluies ont commencé à frapper la région dans la nuit de mardi à mercredi. "Cinq autres décès étaient déjà survenus pendant la tempête de mardi", précise le communiqué.

Précipitations hors-normes

Les pluies diluviennes ont également provoqué le déplacement de près d'un millier de personnes en raison d'inondations et de glissements de terrain.

Des vidéos publiées sur les médias sociaux montrent de larges avenues inondées dans plusieurs municipalités, des maisons qui s'effondrent et des glissements de terrain.

Entre vendredi soir et samedi matin, les précipitations ont atteint 236 millimètres dans certaines parties de la capitale du Pernambouc, selon la mairie. Cela équivaut à plus de 70% des prévisions de précipitations pour l'ensemble du mois de mai dans la ville.

Selon l'agence de l'eau et du climat du Pernambouc, la situation pourrait s'aggraver car les pluies vont se poursuivre pendant les prochaines vingt-quatre heures dans l'Etat.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ethiopie: les nomades somali frappés par la "pire sécheresse jamais vécue"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles