Brésil: 30 ans après sa mort, le pays n’a pas oublié son pilote légendaire Ayrton Senna

Le 1er mai 1994, le pilote brésilien Ayrton Senna mourrait sur le circuit d’Imola, en Italie. Aujourd’hui encore, il reste une légende de la Formule 1 dans le monde entier, et son image est encore très présente dans l’esprit des Brésiliens.

Avec notre correspondante à Rio de Janeiro, Sarah Cozzolino

Perché à la première place du podium, Ayrton Senna brandit le drapeau brésilien, en face du Copacabana Palace. Carlos prend un selfie avec la statue de la légende brésilienne, le long de la plage. « Dans l’imaginaire des Brésiliens, c’est un surhomme, déclare-t-il. Il avait quelque chose de supérieur. Il était capable de renoncer à une course pour sauver un collègue. Pour moi, il était fantastique. »

Le triple champion du monde n’était pas qu’un pilote hors pair. Il avait un charisme incroyable, selon Reinaldo. « Je n’ai jamais été fan de Formule 1, mais j’étais fan d’Ayrton Senna. Je regardais les courses uniquement pour lui, pour le soutenir. Je pense qu’après Senna, nous n’avons plus eu d’idole de ce type. »

Deuil national

Mort au sommet de sa gloire, son tragique accident fait partie des jours dont on se souvient exactement où l’on était. Fernanda avait 15 ans, elle regardait la télévision en famille. « Cela faisait partie de notre culture : on se réveillait le dimanche matin et on regardait les courses, ou alors on demandait quelle était la position de Ayrton Senna. Je me souviens que ça a été un deuil national. »

Trente ans plus tard, elle se souvient encore de la musique de la victoire. Son fils a 10 ans, il n’a pas connu Senna vivant, mais sa légende est encore intacte.


Lire la suite sur RFI