Brésil: les écoles de samba retrouvent le carnaval après deux ans de pause forcée

·1 min de lecture

D’abord menacé d’annulation en février à cause du variant Omicron, le carnaval de Rio a finalement été repoussé au mois d’avril. Après deux ans d’absence, ce rendez-vous festif avait manqué aux amateurs des défilés du sambodrome, mais surtout à ceux qui font le carnaval, dans les écoles de samba.

Avec notre correspondante à Rio de Janeiro, Sarah Cozzolino

Dans l’école de samba de Vila Isabel, c’est la dernière répétition. « La vie sera plus belle », prédit le refrain de l’hymne de 2022. Analimar Ventapane dansera pour oublier la pandémie: « Ça a été très triste. Nous avons perdu de nombreux amis, de nombreux collègues. Mais notre force, ça a justement été de savoir qu’il y a le carnaval. Ce carnaval sera celui de la science, de la santé, et de la guérison. »

Penchée sur sa machine à coudre, Dani Joia finalise les tenues des danseuses du défilé dans le hangar de la Cité de la samba: « Je vais pleurer jusqu’à en avoir honte. Ça ne va pas être un défilé, ça va être cathartique. Ça nous a tellement manqué, cette frénésie de dernière minute. Ce moment génial où on fait des expériences, c’est exactement ça qui m’avait manqué. »

Une situation aggravée par la crise économique

Musiciens, chanteurs, menuisiers, ou encore peintres, les petites mains du défilé ont été fortement touchées par la suspension du carnaval. Et la crise économique a aggravé la situation, explique Marcio Moura qui est chorégraphe: « On a eu beaucoup de problèmes avec les matières premières: certaines ne sont jamais arrivées, et celles qui sont arrivées étaient très chères. Donc ça a été un carnaval de réinvention, de réutilisation du matériel. Une nouvelle façon politique et économique de penser de vraies valeurs. »

Ce samedi soir, Márcio et ses danseurs de la commission d’avant-garde ouvriront le défilé de Vila Isabel au sambodrome.

À écouter: Comment va le Brésil ? Après deux ans de pandémie, à 6 mois des élections, et en plein Carnaval

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles