Boyard Land : Nicole Ferroni révèle des conditions de tournage particulièrement éprouvantes

Boyard Land a fait une entrée fracassante dans le paysage audiovisuel français. La nouvelle émission de France 2 a en effet réalisé 12,3% de parts de marché, soit 2,6 millions de téléspectateurs, lors de sa première le samedi 21 décembre. Un beau succès qui s’est réitéré la semaine suivante puisque le second épisode du samedi 28 décembre a réuni 2,19 millions de téléspectateurs. Depuis, des témoignages anonymes ont révélé des conditions de tournage particulièrement difficiles, entre plongées dans une eau glaciale et fatigue extrême. C’est au tour de Nicole Ferroni de s’exprimer sur le sujet.

« C’était fatiguant »

L’humoriste, chroniqueuse acerbe de la matinale de France Inter, incarne en effet La Fée Roni, l’un des nouveaux personnages créés spécialement pour l’émission. Un « grand écart » dont elle témoignait récemment dans les colonnes du journal Le Parisien : « Ça m'a demandé beaucoup de souplesse… En fait, j'ai participé à Fort Boyard l'an dernier comme candidate. La production cherchait à cette époque à recruter une fée pour Boyard Land. J'ai donc passé l'entretien d'embauche des fées, et j'ai été prise (…) L'écriture est bien sûr très différente de mes chroniques sur Inter. Le public aussi. Mais ça me fait beaucoup de bien. J'adore l'idée d'avoir des téléspectateurs de 6 à 12 ans. » Ce samedi 4 janvier, elle apporte quelques précisions sur son aventure dans un entretien accordé au journal La Provence et y révèle à son tour des conditions particulièrement éprouvantes.

« Le tournage

Retrouvez cet article sur Voici

PHOTO Alizée et Grégoire Lyonnet : moment complice entre leur fille Maggy et Livio, le fils de Christophe Licata
Jean-Marie Bigard boycotté ? Son étrange coup de gueule sur les réseaux sociaux
PHOTOS M Pokora : quelques jours avant la naissance de son fils, il fête un heureux événement
La chanson secrète : Michèle Laroque émue aux larmes par la déclaration d'amitié de Zazie
Jenifer explique pourquoi elle a besoin de faire une pause dans sa carrière