Boyard Land : Faustine Bollaert terrifiée dans la maison des clowns (VIDEO)

Le parc d'attractions de Boyard Land n'est décidément pas une partie de plaisir pour ses visiteurs. Après avoir fait tourner en bourrique Slimane et Amel Bent, après avoir terrorisé Laury Thilleman avec ses effrayantes bestioles, et après avoir ridiculisé Camille Cerf, le nouveau jeu dérivé de Fort Boyard en a cette fois fait voir de toutes les couleurs à Faustine Bollaert. Dans l'émission diffusée ce samedi 4 janvier sur France 2, l'animatrice faisait équipe avec le danseur professionnel Anthony Colette, le chef Yves Camdeborde et le journaliste Jean-Philippe Doux afin de remporter de l'argent pour l'association Petits Princes. Et la candidate a bien galéré au cours de la soirée, pour le plus grand bonheur de ses camarades.

Faustine Bollaert s'est d'abord heurtée à l'épreuve Super Boyard Kart. N'arrivant pas à maîtriser son bolide, l'animatrice perd complètement le contrôle, provoquant un énorme fou rire d'Olivier Minne et des autres célébrités. Et l'animatrice n'est pas au bout de ses peines. Un peu plus tard dans la soirée, elle a également eu des sueurs froides en se mesurant à la maison des clowns, une attraction ayant déjà mis Jarry dans tous ses états lors de la première émission. En entrant dans l'antre du clown, Faustine Bollaert n'est pas sereine et ses craintes se révèlent rapidement justifiées.

Alors qu'elle doit libérer un ours en peluche, l'animatrice trouve horreurs sur horreurs le long du chemin. Face aux bêtes éparpillées sur un matelas, elle ne peut réprimer ses

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Anne-Claire Coudray évoque sa relation avec son compagnon Nicolas Vix et leur fille de 4 ans (VIDEO)
Jean-Luc Reichmann victime d'une tentative d'arnaque sur Internet : il s'explique sur RTL (VIDEO)
Alexandra Rosenfeld, maman pour la seconde fois, partage une adorable photo avec sa fille Jim sur Instagram
Après sa blague sexiste sur C8, Tex a définitivement perdu son procès contre la production des Z'amours
Stéphane Plaza se confie sur la déclinaison de Chasseurs d'appart' : "Je peux faire gagner de l'argent à une association locale"