Boxe: Usyk terrasse Fury sur décision partagée et devient champion du monde unifié des poids lourds

L'Ukrainien Oleksandr Usyk s'est imposé aux points face au Britannique Tyson Fury au terme d'un combat de titans dans la nuit du 18 au 19 mai à Riyad, en Arabie saoudite. Il devient ainsi le premier champion du monde unifié des poids lourds depuis Lennox Lewis en 2000.

C'est un exploit qui n'avait plus été accompli depuis 25 ans. Au terme d'un face-à-face d'anthologie, l'Ukrainien Oleksandr Usyk est devenu le premier poids lourd depuis 25 ans à unifier toutes les ceintures des fédérations concurrentes de la boxe mondiale après sa victoire par décision partagée face au Britannique Tyson Fury dans la nuit du 18 au 19 mai à Riyad.

Le dernier boxeur à avoir réalisé cet exploit dans la catégorie reine de la boxe était le Britannique Lennox Lewis en 2000, avec trois ceintures à l'époque. Mais Usyk est le premier poids lourd à en détenir quatre en même temps : déjà champion WBA-WBO-IBF de sa catégorie, l'Ukrainien vient donc d'ajouter le titre WBC à sa collection au terme d'un duel désigné par de nombreux commentateurs comme « le plus grand combat de boxe du XXIe siècle ».

Le fantasque contre l'inflexible

Il n'avait plus le droit à l'erreur et devait convaincre face à l'Ukrainien (37 ans, 1,91m, désormais 22 victoires dont 14 avant la limite et zéro défaite), qui a pénétré dans la Kingdom Arena affublé d'un long manteau à fourrure et d'une toque traditionnelle, la mine fermée et le regard perçant, ne laissant rien transparaître comme à son habitude. Mais face à la pression et aux attentes, le Britannique est lui entré sur le ring en dansant de longues minutes, affichant un visage serein et décontracté.


Lire la suite sur RFI