La boxe thaïlandaise version soft, ça existe !

C’est quoi ?

Issue d’un art martial cambodgien, la boxe muay thaï, son vrai nom, va plus loin que les boxes anglaise (poings) et française (poings et pieds), en autorisant les coups avec les coudes et les genoux, ainsi que les corps à corps. Mais ici, aucun risque de finir KO puisque les coups ne sont pas portés sur l'adversaire.

Comment ça se passe ?

La séance commence par un échauffement cardio (corde à sauter, course sur place), suivi d’exercices de gainage (planche), c'est intense mais euphorisant ! Les mouvements de bras et de jambes sont ensuite travaillés sur sac et dans l’espace pour un effet défouloir jubilatoire ! Ensuite, pieds nus et équipé de gants et protections, on bosse son positionnement et sa technique de frappe et d’esquive, sans réellement porter de coups. Le prof nous encourage non stop, même quand on tombe lamentablement sur le ring en voulant faire un crochet ...

Qu’est-ce qu’on y gagne ?

Comme avec toutes les boxes, le cœur travaille intensément. On sent que les bras et les jambes bossent à fond, pareil pour les abdos, notamment les obliques. Ce qui nous vaut quelques courbatures le lendemain. La variété des coups permet de stimuler la musculature dans son ensemble mais aussi d‘améliorer la coordination. A la clé on s'amuse beaucoup, ça ressemble à une chorégraphie.

A qui ça s’adresse ?

On a testé, tout le monde peut pratiquer (sauf pathologie lourdes), à tout âge, l’effet de renforcement musculaire et osseux est même recommandé à la quarantaine. Après quelques

Retrouvez cet article sur Voici

Eurovision : une ex-candidate de The Voice Kids va représenter la France pour la version junior
Jenifer : pourquoi elle renonce à jouer dans la version française de "This is us"
The Voice : Amel Bent sous pression, elle redoute de rejoindre le jury de la version adulte
La réalisatrice Josée Dayan démolit Michel Cymes (et ça fait très mal)
Meghan Markle : cette version sexy de sa robe de mariée qui ne devrait pas plaire à la reine