Boxe: le roi Usyk délaisse la ceinture IBF pour pimenter le combat Joshua-Dubois

Champion incontesté des poids lourds depuis sa victoire face à Tyson Fury en mai, Oleksandr Usyk a annoncé, mardi 25 juin, son renoncement à la ceinture IBF. L'Ukrainien, qui doit affronter Fury pour une revanche, assure laisser la ceinture pour ajouter de l'enjeu au futur combat entre Daniel Dubois et Anthony Joshua.

Personne ne l'a vaincu en 22 combats professionnels de boxe anglaise, que ce soit chez les lourds-légers ou chez les poids lourds. Déjà champion unifié dans la première catégorie, Oleksandr Usyk a réussi l'exploit d'en faire de même dans la deuxième, le 18 mai 2024 à Riyad, en infligeant au Britannique Tyson Fury sa première défaite. Détenteur des quatre ceintures WBA (World Boxing Association), WBC (World Boxing Council), WBO (World Boxing Organization) et IBF (International Boxing Federation), l'Ukrainien a décidé de faire ce qu'aucun boxeur ne réussit à faire : lui soustraire une ceinture.

Plus exactement, c'est Usyk lui-même qui abandonne l'une d'elles. Premier champion unifié des poids lourds depuis le Britannique Lennox Lewis en 1999, le roi de la catégorie a posté un message sur les réseaux sociaux. Dans celui-ci, il s'adresse à deux boxeurs qu'il a déjà vaincus : les Britanniques Anthony Joshua et Daniel Dubois.

La fin de l'année 2024 s'annonce donc plus soutenue, avec d'abord de Joshua-Dubois en septembre avec une ceinture en jeu, puis un nouveau face-à-face explosif entre Usyk et Fury en décembre, avec sans doute les trois ceintures restantes du champion en jeu.


Lire la suite sur RFI