Boxe: l’Américaine Claressa Shields veut marquer encore plus l’histoire

À seulement 27 ans, la boxeuse américaine Claressa Shields se pose (déjà) comme la meilleure de l’histoire, avec une moisson de titres et étant toujours invaincue au niveau professionnel. À quelques heures de son combat historique face à l’Anglaise Savannah Marshall à l’O2 Arena de Londres, la seule qui l’a battue au niveau amateur, la double championne olympique, sur laquelle tous les projecteurs sont braqués, a dû se battre contre vents et marées pour en arriver là.

« Ceux qui me connaissent depuis toute petite savent que je ne parlais quasiment pas avant mes 12 ans. Aujourd’hui, c’est tout le contraire : j’ai l’impression d’avoir mangé un poste radio ! ». Claressa Shields est comme ça, sans filtres. Elle éclate de rire, fait des gestes de bras, et montre les muscles, affichant une personnalité XXL pour une athlète qui, pleine de confiance en elle, combat après combat, marque – à grands coups – l’histoire de la discipline.

Aujourd’hui en haut de l’affiche de la boxe féminine et à quelques heures de son choc à Londres face à Savannah Marshall, Shields a dû combattre les vents contraires, dès sa naissance à Flint, dans le Michigan. « J’ai grandi sans avoir de l’électricité tous les jours chez moi, les hivers étaient rudes car nous n’avions pas toujours le chauffage et j’ai été abusée enfant, précise-t-elle. Cela m’a aussi permis de me forger mon caractère, et de me mettre en tête que je devais tout faire pour me construire une vie meilleure et vivre mes rêves ».

Un phénomène précoce


Lire la suite sur RFI