Boxe - Brahim Asloum : « Je suis triste pour Mike Tyson et Roy Jones Jr. »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Brahim Asloum, champion olympique 2000, qui s'était retiré des rings à 30 ans avec son titre WBA, désapprouve le retour de Roy Jones Jr. et Mike Tyson.« Êtes-vous surpris par l'intérêt suscité par l'exhibition de Roy Jones Jr. et Mike Tyson ?Je la comprends car il y a une nostalgie. Ils ont fait rêver le monde. Après, je suis triste pour eux. C'est dommage car ils ne sont plus ce qu'ils étaient. Je comprends le public qui ne les a jamais vus boxer, mais ils ont plus de 50 ans et, même si c'est une exhibition, les coups font mal chez les poids lourds. J'espère qu'il n'y aura pas d'accident. Je ne suis pas pour les come-back, car il faut savoir s'arrêter. Mais, comme tout le monde, je regarderai leur exhibition comme un con.Pourquoi reviennent-ils ? Parce que c'est excitant de monter sur un ring et qu'on parle d'eux. Et même si c'est pour une oeuvre caritative, parce que cela peut générer de l'argent pour eux.Les champions d'aujourd'hui intéressent-ils moins que ceux du passé ? Non, c'est un raccourci. On est tous nostalgiques et on pense que c'était mieux avant, mais on compare ce qui n'est pas comparable. On appartient tous à une génération différente. Aujourd'hui, Tyson et Jones appartiennent à une génération de pères de famille. Et, comme on sera un peu déçus de leur combat, ce ne sera pas bénéfique pour la boxe.lire aussiJ.-P. Lustyk : « Mike Tyson fascine plus que Mohamed Ali »Le niveau a-t-il baissé ? Je me suis posé la question. C'était plus dur à leur époque, mais il y a aujourd'hui une plus grande maîtrise. Chaque génération a ses cracks. On a des champions exceptionnels avec l'Ukrainien Vasyl Lomachenko ou l'Américain Errol Spence.La génération actuelle des lourds est-elle aussi bonne que celle des années 1990 avec Tyson, Evander Holyfield, Riddick Bowe et Lennox Lewis ? On aurait eu des beaux combats entre eux et les champions d'aujourd'hui. Je ne sais pas qui aurait gagné. Regardez Anthony Joshua qui a relancé les lourds.Vous avez 41 ans (l'âge du Philippin Manny Pacquiao, toujours actif) et avez arrêté à 30 ans avec votre titre mondial. Avez-vous pensé revenir ? J'aurais été malheureux si j'avais reboxé. Aujourd'hui, j'ai mon enfant et je ne suis pas prêt à faire les mêmes sacrifices. »lire aussiMike Tyson ravive la flamme