Des bouteilles de vin envoyées dans l’espace pour tester leur résistance aux conditions extrêmes

Envoyer du vin dans l’espace pour le sublimer ? La start-up européenne Space Cargo Unlimited l’a fait. Après l’atterrissage du robot Perserverance de la Nasa sur Mars le mois dernier, c’est une autre mission spatiale qui est couronnée de succès. Douze bouteilles de grand Bordeaux ont séjourné un peu plus d’un an sur la Station spatiale internationale dans le cadre d’une expérience de recherche scientifique. De retour sur terre, le vin a été testé ce mercredi 25 mars par des dégustateurs experts à l'Institut des sciences de la vigne et du vin de Villenave-d'Ornon près de Bordeaux.Hier se tenait à la mairie de @bordeaux la conférence de presse pour dévoiler les premiers résultats de la mission WISE, menée par @isvv_bordeaux @univbordeaux avec @SpaceCu et qui visait à découvrir les effets de la microgravité dans l'espace sur les systèmes biologiques. pic.twitter.com/E5BhAPCESk — Université de Bordeaux (@univbordeaux) March 25, 2021Le but : déterminer si son séjour dans ces conditions extrêmes a rendu le breuvage plus résistant et en a modifié les caractéristiques, notamment face au défi du changement climatique. “L’idée de base, c’est que ce qui saura résister, faire face à ce stress de l’absence de gravité, sera mieux équipé, plus résilient pour faire face au stress moindre du changement climatique”, explique Nicolas Gaume, président de Space Cargo Unlimited.Un excellent cru qui a vieilli plus viteLe résultat de l’expérience est impressionnant. Le voyage d’un an en apesanteur n’a en rien altéré le nectar, bien au contraire. Le vin en ressort vieilli, mais reste excellent. “Le vin parti dans l’espace a des tanins plus soyeux. Son côté aromatique plus floral ressort. (…) Celui resté sur Terre est un peu plus jeune que celui parti dans l’espace”, commente Jane Anson, experte en œnologie. Un autre voyage est prévu, cette fois pour tester la fermentation dans l’espace.