Bouteille à la mer et parc d’attractions en Chine : le Titanic continue de fasciner

·1 min de lecture

"Je jette cette bouteille à la mer au milieu de l'Atlantique. Nous devons arriver à New York dans quelques jours." Ce message est celui retrouvé en 2017 dans une bouteille échouée sur une plage du Canada. Alors, est-il l'œuvre d'un passager du Titanic ? Aurait-il pu dériver une centaine d'années en mer ? Les premiers résultats laissent planer le doute fascinent aujourd'hui encore, comme le paquebot réputé insubmersible mais victime d'un naufrage en 1912. Pour preuve, un parc d'attractions dédié à sa légende verra bientôt le jour en Chine. Deux histories qui démontrent que le mythique navire n'a rien perdu de son pouvoir de fascination.

Cette lettre a-t-elle réellement été écrite par une passagère du navire ?

La bouteille à la mer, d'abord. Ce que l'on sait, c'est que la signataire de la lettre, Mathilde Lefèvre, figurait bien sur la liste des passagers du navire. C'était une petite fille de 12 ans, originaire de Liévin en France, et qui voyageait en troisième classe avec sa mère et ses frères et sœurs pour rejoindre son père expatrié au Nouveau Monde. Un père qui ne reverra malheureusement jamais sa famille après le naufrage.

Les constatations matérielles laissent aussi penser que la bouteille pourrait bien dater du début du 20e siècle, au vu de sa composition chimique et de la qualité du verre. Même chose pour le papier et l'encre utilisée. Pour autant, difficile de comprendre comment la bouteille a pu être découverte en 2017, 105 ans plus tard, sur les côtes canadiennes.&nb...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles