Boutcha : les corps de trois hommes les mains liées retrouvés enterrés

Plus de 300 corps avaient déjà été trouvés à Boutcha au mois de mars.

Chacune des victimes a reçu une balle dans la tempe, a indiqué dans un communiqué le chef de la police de Kiev, Andriï Nebytov, après la découverte.

Les corps de trois hommes visiblement torturés et tués par balle ont été retrouvés samedi dans une fosse à proximité de Boutcha, les mains liées et les yeux bandés, a annoncé dimanche la police de Kiev. « Les victimes ont été torturées pendant longtemps. (…) Finalement, chacun d'eux a reçu une balle dans la tempe », a indiqué dans un communiqué le chef de la police de Kiev, Andriï Nebytov. « Les victimes avaient les mains liées, des vêtements autour du visage pour qu'elles ne voient rien et certains avaient des bâillons dans la bouche », a-t-il ajouté.

Les corps de ces trois hommes ont été trouvés à Myrotske, un village proche de Boutcha, ville proche de Kiev devenue un symbole des atrocités de la guerre en Ukraine et dans laquelle de nombreux cadavres de civils ont été découverts. « D'après les données préliminaires, les occupants ont essayé de cacher les traces de leurs violences, donc ils ont jeté les corps dans une fosse et les ont recouverts de terre », a précisé M. Nebytov.

Kiev accuse les forces russes d'avoir commis des massacres après la découverte de dizaines de cadavres portant des vêtements civils dans ces localités occupées puis abandonnées par l'armée russe autour de Kiev. Cette semaine, la justice ukrainienne a mis en examen dix soldats d'une brigade russe en poste dans la région durant leur brève occupation, désormais recherchés pour « traitement cruel de civils et d'autres violations de la loi et des coutumes de la guerre ».

À LIRE AUSSI« En [...] Lire la suite

VIDÉO - Guerre en Ukraine : Kyiv remporte des succès "tactiques", selon Volodymyr Zelensky

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles