Bousculade de poneys en Ille-et-Vilaine: les blessures des enfants dues à "des coups de sabots"

Des pompiers interviennent sur les lieux de la bousculade dans un centre équestre, le 19 juillet, en Ille-et-Vilaine.  - Sapeurs-pompiers – SDIS 35
Des pompiers interviennent sur les lieux de la bousculade dans un centre équestre, le 19 juillet, en Ille-et-Vilaine. - Sapeurs-pompiers – SDIS 35

Le corps médical se veut rassurant. Quelques heures après une bousculade de poneys dans un centre équestre d'Ille-et-Vilaine qui a fait mardi soir 17 blessés, dont trois enfants en urgence absolue, Louis Soulat, chef des urgences du CHU de Rennes, assure ce mercredi que "le pronostic vital n'est plus engagé" pour les blessés les plus graves.

"Leur état est stationnaire et le pronostic est favorable. Il y a déjà des blessés plus légers qui sont sortis, on les avait dispatchés sur les autres hôpitaux. Il y en a un qui reste en réanimation pédiatrique et deux en soins continus", détaille-t-il, assurant que le premier a été placé volontairement "sous anesthésie générale."

Coups de sabots

En ce qui concerne les blessures, Louis Soulat a confirmé que selon les bilans radiologiques, les sabots des poneys étaient responsables des lésions. En ce qui concerne les adultes, il s'agit de "stress post-traumatique."

"Ce sont des traumatismes consécutifs à des coups de sabots et de traumatismes faciaux. On veut les garder dans des services spécialisés. Il y a des fractures des os de la face qui sont "compliquées à prendre en charge." Le chef des urgences s'est également félicité du bon fonctionnement des secours ce mardi, d'autant que "les victimes étaient assez étalées, il a fallu dispatcher."

Selon les premiers éléments de l'enquête, "les enfants et deux accompagnantes emmenaient une vingtaine de poneys au champ.

Sur le chemin, l'un des poneys, sans doute celui de tête, a fait demi-tour pour une raison indéterminée, suivi par d'autres. Dans leur fuite, les animaux ont bousculé et renversé le groupe, a indiqué le parquet de Rennes.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles