La Bourse de Paris dépasse les 7.000 points en séance pour la première fois depuis février 2022

L'indice phare de la Bourse de Paris, le CAC 40, a dépassé les 7.000 points en séance jeudi, une première depuis le 17 février 2022 réalisée quelques minutes après la publication aux Etats-Unis des chiffres de l'inflation américaine en décembre.

Vers 14H55, l'indice CAC 40 a atteint 7.012,09 points, en hausse de 1,27% sur la séance et de 8,32% sur les neuf séances depuis le 1er janvier. En Allemagne, l'indice phare de la Bourse de Francfort, le Dax, avait retrouvé dans la matinée les 15.000 points pour la première fois depuis mi-février 2022.

Les espoirs face à l'inflation qui reflue aux Etats-Unis et en Europe, ont notamment permis ce rebond.

Les marchés espèrent qu'un ralentissement de la hausse des prix va aboutir à une politique monétaire plus souple des banques centrales occidentales.

La cote parisienne tutoyait depuis la fin de matinée le seuil symbolique des 7.000 points, franchi pour la première fois dans l'histoire du CAC 40 fin 2021. La publication du chiffre de l'inflation aux Etats Unis en décembre, l'indicateur le plus attendu de la semaine pour les investisseurs et qui a été conforme aux attentes des analystes, a suffi pour passer brièvement ce cap.

L'inflation a ralenti en décembre aux Etats-Unis, à 6,5% sur un an, atteignant ainsi son plus bas niveau pour 2022, selon l'indice CPI, qui fait référence, publié jeudi par le ministère américain du Travail. En novembre, elle avait été de 7,1% sur un an.

La reprise du CAC 40 depuis le début de l'année "est allée très haut" et a été "très forte", souligne Raphaël Thuin, directeur des stratégies de marchés de capitaux du fonds Tikehau Capital.

Il souligne que "le marché croit à un tournant dans la politique de la Banque centrale américaine" durant l'année, allant à l'encontre des dernières déclarations des responsables de l'institution. "Il risque donc d'être déçu", prévient-il.

Euronext CAC40

fs/ak/clc