La Bourse de Paris bat son record de clôture, qui datait de septembre 2000

·1 min de lecture

La Bourse de Paris a établi un nouveau record à la clôture mardi, à 6.927,03 points, effaçant un sommet de 21 ans après une spectaculaire reprise économique post-Covid. L'indice vedette CAC 40 a terminé en hausse de 0,49%, soit 33,74 points de plus que la veille. Il bat ainsi son record en clôture du 4 septembre 2000 (6.922,33 points). Depuis le début de l'année, il a progressé de 24,78%. Il reste cependant un cheveu en-dessous de son record absolu en séance, aux alentours de 6.944 points.

Depuis le printemps 2020, l'argent coule à flots sur les marchés financiers grâce aux mesures de soutien exceptionnel des banques centrales, qui ont injecté autour d'une centaine de milliards de dollars par mois depuis un an et demi pour la Banque centrale européenne ou la Réserve fédérale américaine.

"Plus de liquidités, moins de stress financier" 

Cette abondance de liquidités a permis aux indices boursiers de vite rattraper les pertes enregistrées en mars 2020 : le CAC 40 était tombé à 3.632,06 points au plus bas en séance, le 16 mars. "L'action des banques centrales a bénéficié à tous les marchés actions", assure Jean-Patrice Prudhomme, directeur du pôle allocations et gestion de Milleis Banque. En Allemagne comme aux États-Unis, les indices vedettes ont déjà amélioré leur record. "Plus de liquidités, c'est moins de stress financier, plus de financement à taux bas et une rentabilité des actions bien plus élevée que celle des obligations", explique-t-il.

Les marchés ont aussi été dopés, à...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles