Bourgoin, Thoen, Tillier... Sur Canal+, les sales gosses de la météo

·1 min de lecture
La météo de Doria Tillier.
La météo de Doria Tillier.

En 1980, dans sa revue de presse qu?il donnait au théâtre du Gymnase, Coluche expédiait la séquence climatique : « Après la rubrique Mets tes bas, la rubrique Météo. » Quelques années plus tard, le prenant au mot, Canal+ instaure un nouveau rendez-vous qui doit dépoussiérer un genre qui commence à ronronner. Ce sont d?abord des hommes qui s?essaient à la présentation du bulletin météo débridé. On y fait de grosses blagues (Christophe Dechavanne) ou on y dessine des pénis en forme de poisson ? à moins que ce soit l?inverse (Dominique Farrugia). Canal ose tout et c?est même à ça qu?on la reconnaît et qu?on la regarde.

En 1989, Alexandra Kazan inaugure les Miss Météo. Le concept est simple : choisir une jeune fille, plutôt belle, qui n?y connaît rien aux anticyclones des Açores ni aux dépressions (climatiques), mais qui passe bien à l?écran et qui accepte, dans un premier temps, d?être le punching-ball des invités de Nulle part ailleurs qui pouvaient vanner et taquiner Madame Soleil. « Pierre Lescure et toute la bande ont fondé Canal, car ils voulaient créer une chaîne qu?ils souhaitaient voir. Et ils ont décliné leur concept même jusqu?à la météo, détaille aujourd?hui Arielle Saracco, à la tête du pôle Création originale de Canal+. La météo de Canal gardait son exactitude puisque les cartes et les températures nous étaient fournies par Météo-France. Mais au lieu d?un fond vert, on avait une personne qui faisait un sketch, surtout après Alexandra. »

Mademoisell [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles