Bourgoin-Jallieu : L'ado ayant attaqué une camarade à la machette mise en examen et interdite de revenir au lycée

·2 min de lecture

ENQUETE - La lycéenne de 17 ans est accusée d’être entrée dans une salle de cours, lundi après-midi pour agresser, d’un coup de machette, une élève du même âge à Bourgoin-Jallieu (Isère)

L’enquête ouverte lundi au lycée Gambetta de Bourgoin-Jallieu (Isère), après l’agression d’une élève à la machette, a vite avancé. Une lycéenne de 17 ans a été mise en examen pour violences aggravées, révèle Le Dauphiné Libéré. La mise en cause est d’ores et déjà interdite de retourner au lycée Gambetta ainsi qu’à Bourgoin-Jallieu, d’entrer en contact avec sa victime par quelconque moyen et de porter une arme.

Au terme de sa garde à vue lundi, la jeune fille a été déférée au parquet de Vienne. Elle est accusée d’être entrée dans une salle de cours, lundi après la pause déjeuner, pour agresser, d’un coup de machette, une élève du même âge avec qui elle aurait eu une dispute quelques heures plus tôt. Légèrement blessée au bras, la victime s’est vue prescrire un jour d’incapacité temporaire de travail (ITT).

La préméditation devrait selon les premiers éléments de l’enquête être retenue concernant « ces faits d’une extrême gravité », comme le précise Audrey Quey, la procureure de Vienne. Le parquet, qui penche pour un différend ayant mal tourné, exclut toute « radicalisation » de la mise en cause. Sous contrôle judiciaire, cette dernière a été placée dans « un établissement (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Isère : Un hélicoptère de la sécurité civile s'écrase, un mort et quatre blessés
Grenoble : Un homme aurait sauté du 5e étage pour fuir son colocataire
Grenoble : Un jeune homme de 20 ans meurt après une chute du 9e étage
Grenoble : Un jeune homme gravement blessé dans une rixe au couteau
Isère : Un cycliste de 27 ans meurt percuté par un train

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles