Les bourdons sont aussi attirés par l'humidité des fleurs

·1 min de lecture

L'humidité florale est créée grâce à l'évaporation du nectar et la transpiration de la fleur. Détectée par les bourdons, c'est aussi pour eux une source d'attraction.

Les fleurs ont plusieurs atouts pour attirer les insectes pollinisateurs : le parfum, la couleur mais aussi... l'humidité ! Ainsi, les bourdons sont capables de détecter ce que les chercheurs appellent "l'humidité florale", révèle une étude publiée le 23 juin 2021 dans .

Ventiler le nid pour réguler l'humidité

L'humidité florale est une zone particulièrement humide au sein d'espaces laissés libres dans la structure d'une fleur. Présente chez de nombreuses espèces, elle se crée grâce à la combinaison de l'évaporation du nectar et la transpiration de la plante. "Mais nous comprenons mal si de telles variations d'humidité florale peuvent être utilisées comme signal de recherche de nourriture et cela n'a été démontré que chez une seule espèce de pollinisateur, Hyles lineata", remarquent les auteurs britanniques de cette nouvelle étude. Cependant, la sensibilité des insectes pour l'humidité ambiante est déjà bien connue, ce qui représentait un indice pour la communauté scientifique. Par exemple, l'abeille européenne prend en compte l'humidité dans son nid, veillant à la réguler notamment en ventilant la structure.

Des sensilles - ces organes sensoriels présents sur le tégument des insectes - sont disposés sur les antennes des bourdons ; ils pourraient leur permettre d'être eux aussi sensibles à l'humidité. Jusqu'à détecter celle des fleurs ? Les chercheurs ont évalué cette capacité chez le bourdon terrestre (Bombus terrestris). Pour cela, ils ont conçu des fleurs artificielles produisant des niveaux d'humidité contrôlés et identiques à ceux que pourraient développer de vraies fleurs. Ils ont également mesuré à quel point cette humidité peut affecter le comportement de recherche de nourriture de ces insectes.

L'humidité florale, un signal honnête

"En faisant varier expérimentalement les niveaux d'humidité sur des fleurs artificielles dans une plage biologiquement pertinente, nous montrons ici que les bourdons sont capables de détecter et d'utiliser les différences d'humid[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles