Quand la CPAM de la Manche recommande l'homéopathie contre la grippe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Le directeur de la CPAM n’était pas averti de ce message diffusé en interne (Photo Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans la Manche, les salariés de la CPAM ont reçu un courrier indiquant qu'un traitement homéopathique sera proposé contre la grippe.

C’est une boulette dont la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de la Manche se serait certainement bien passée. Le 4 octobre dernier, les salariés de la CPAM ont reçu un drôle de courrier concernant le vaccin saisonnier contre la grippe, comme le révèle la Presse de la Manche.

Dans cette lettre, les salariés ont pu apprendre qu’au regard "du contexte sanitaire lié à la Covid-19, seul le traitement homéopathique contre la grippe sera proposé". Problème, depuis le 1er janvier 2021, l’homéopathie ne figure plus sur la liste des médicaments remboursés. En effet, la Haute Autorité de Santé avait estimé qu'"aucune étude robuste n’a démontré la supériorité en termes d’efficacité des médicaments homéopathiques par rapport à des traitements conventionnels ou au placebo." Et visiblement le directeur de la CPAM n’était pas averti de cette communication interne. "Il a demandé l’interruption immédiate de cette action inadaptée au regard des autorités de santé", précise la CPAM avant d’ajouter que le vaccin reste "le meilleur moyen pour prévenir la grippe et réduire le risque de complications graves et de décès".

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Covid, grippe, rhume, comment les différencier ? Il y a un élément différenciant majeur"

Réorganisation en interne

"Aucune spécialité homéopathique ne peut être considérée comme un vaccin ou un traitement contre la grippe saisonnière. Le vaccin, pour la Covid-19 comme pour la grippe, reste la meilleure manière de se prémunir et de réduire le risque de complications graves", a rapidement répliqué la CPAM de la Manche pour faire face à cette initiative. "C’était malencontreux et cela a pris des proportions énormes avec les réseaux sociaux", regrette la direction de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de la Manche. En interne, cet incident a fait prendre conscience de la nécessité de "réorganiser son circuit de validation des actions mises en place en direction du personnel".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles