Bouledogue français : l'essentiel à savoir sur cette race de chien

Surnommé le molosse malgré sa petite taille, le Bouledogue français est un chien doté d’un corps puissant et musclé. Tout à la fois jovial et paisible, c’est un chien particulièrement facile à vivre.

Les origines du Bouledogue français

Cette race de chien est issue de et Bouledogues anglais, effectués dans les quartiers populaires parisiens à la fin du 19e siècle. L’objectif était alors d’obtenir un chien de petite taille. À l’origine, le Bouledogue français avait deux fonctions principales : chasseur de rats et chien de garde. C’est pourquoi il était particulièrement apprécié des commerçants et autres marchands pour surveiller les entrepôts. Dès le 20e siècle, il a été adopté par les personnes de la haute société en raison de sa vive intelligence et de son caractère particulièrement attachant.

Le physique du Bouledogue français

  • taille : de 24 à 32 cm (femelle) et de 27 à 35 cm (mâle) ;

  • poids : de 8 à 13 kg (femelle) et de 9 à 14 kg (mâle) ;

  • poil : ras et brillant ;

  • couleurs du poil : fauve, fauve et blanc, bringé, bringé et blanc ;

  • forme de la tête : carrée avec un museau très court ;

  • forme et couleur des yeux : ronds et de couleur foncée (marron la plupart du temps) ;

  • forme des oreilles : larges à la base avec des pointes arrondies, elles sont toujours dressées ;

  • autres particularités : sa queue est courte et souvent tordue.

Le caractère du Bouledogue français

D’un tempérament joyeux et joueur, le Bouledogue français est aussi et très affectueux qui sait s’adapter à la personnalité de ses maîtres. Intelligent et vif, il peut ainsi se montrer patient et calme quand il le faut, ce qui en fait le compagnon idéal pour les enfants, et aussi pour les personnes âgées. C’est aussi un chien très courageux qui n’hésitera pas à se mettre en danger pour protéger ses maîtres.

La santé du Bouledogue français

Du fait de son museau très court (qui explique aussi ses ronflements fréquents), le Bouledogue français peut être sujet à des problèmes respiratoires. Il faut donc éviter de le laisser en plein soleil. Il est également sensible à certaines pathologies du dos, comme la hernie discale qui touche nombre de Bouledogues français.

Ses yeux sont par ailleurs assez fragiles[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles