Bouledogue français : une gueule d'amour qui le rend fragile face à 20 maladies communes des chiens

·2 min de lecture

Les problèmes de santé du bouledogue français sont à nouveau mis en évidence par une étude menée sur des données vétérinaires enregistrées depuis 2016 et publiées dans Canine Medicine and Genetics.

"Oh, quelle bonne bouille !" Grands yeux, museau retroussé... Avec sa tête de bébé Yoda, le bouledogue français fait chavirer les amateurs de chiens, petits ou grands. Mais ses caractéristiques physiques rendent cet animal plus fragile face à de nombreuses pathologies. Le , est une nouvelle fois confirmé par une étude publiée en décembre 2021 par la revue Canine Medicine and Genetics.

Fragilité exacerbée

Les auteurs, des vétérinaires du Royal Veterinary College de Hertfordshire, en Angleterre, ont épluché les actes de leurs collègues répartis sur l'entièreté du Royaume-Uni entre 2016 et aujourd'hui. Ces "data", archivées par la , concernaient 2.781 bouledogues français et 21.850 représentants d'autres races de chiens. Le résultat de ce criblage ? Le risque de souffrir d'un rétrécissement de narines, d'un syndrome d'obstruction des voies respiratoires ou d'écoulements auriculaires sont, respectivement, plus de 42%, 30% et 14% supérieurs chez le bouledogue français. Au final, ce sont 20 maladies canines classiques face auxquelles Asia* et ses congénères ont une fragilité exacerbée.



Une vidéo de Sciences et Avenir évoquant un traitement chirurgical pour le bouledogue français.

La responsabilité des acheteurs

Les caractéristiques physiques de ces animaux leur causent donc ces soucis de santé. Ainsi, les replis de la peau autour de la truffe de l'animal sont à l'origine de problèmes dermatologiques bien connus des vétos, et des propriétaires. Comment y remédier ? Principal auteur de la publication de Canine Medicine and Genetics, le Dr Dan O'Neill propose que les élevages, par sélection des individus, permettent la reproduction de chiens ayant de façon moins prononcée les caractéristiques associées au bouledogue français, au premier chef le museau écrasé et orné de bourrelets. Mais ce travail, dévolu aux élevages, sera de longue haleine. Aussi il invite les potentiels acquéreurs à faire face "à leur responsabilité", en achetant des animaux avec des caractéristiques moi[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles