Une boule de feu sur «la route des os»

·2 min de lecture

Un spectaculaire phénomène lumineux a traversé le ciel sibérien, au-dessus d’une région de sinistre mémoire. 

Au fin fond de la Russie, à l’ouest de la Sibérie, dans une région où les température peuvent descendre en hiver jusqu’à moins 70°, serpente la R504, une autoroute en grande partie dévastée au surnom aussi lugubre que son histoire: «la route des os». Sa construction sous Staline entre 1932 et 1953 aurait fait des milliers de victimes parmi les prisonniers des goulags qui ont trimé dans des conditions atroces sur l’immense chantier. Les corps auraient été enterrés sous la route, procédé plus simple que de creuser des tombes dans la terre gelée…

Lire aussi:Un avion de ligne croise un ovni : la compagnie aérienne confirme, le FBI enquête

C’est à Ust-Nera, petite bourgade de 5000 habitants bâtie de toutes pièces en 1937 pour servir de camp de base aux forçats de l’autoroute et aux mineurs de la région, qu’une mystérieuse boule de feu a traversé le ciel nocturne, vers 20 heures, heure locale, rapporte RT.com.

Les images filmées par un habitant de la ville ont rapidement fait le buzz sur Internet et alimenté des débats contradictoires sur son origine.

Pour le professeur Viktor Grokhovsky, spécialistes des météorites à l’Académie des Sciences de Moscou, il s’agit d’un élément de l’ISS, les batteries usagées de la Station Spatiale d’un poids de 2,5 tonnes, larguées mardi. Mais Igor Lysov, autre scientifique respecté, a une hypothèse différente : selon lui, l’objet lumineux serait le 3e étage d’une fusée Soyouz utilisée pour lancer un satellite météo Meteor-M en.. 2009. En orbite depuis 12 ans, il aurait choisi d’effectuer sa rentrée atmosphérique ce mardi 11 mars, au-dessus de son pays d’origine…


Lire la suite sur Paris Match