Bouddha, un sage, un philosophe ou un religieux?

Ce que l'on sait du fondateur historique du bouddhisme est inversement proportionnel à l'intérêt suscité par cette pratique dans le monde entier. Né il y a plus de 2 500 ans, Siddhartha Gautama quitte son palais pour mener une vie itinérante d'ascète, œuvrant pour mettre fin à la souffrance humaine. Jean-Luc Toula-Breysse, auteur de Bouddha, Bouddhisme revient sur une vie devenue l'objet de tant de légendes. Entretien.

RFI Connaissances : Il y a beaucoup de légendes au fil des siècles qui se sont greffées autour du personnage. Qui était le Bouddha historique dont la vie se serait déroulée de 560 à 480 avant Jésus-Christ ? Comment sait-on qu'il a existé ?

Jean-Luc Toula-Breysse : Le récit de son existence a été relaté, comme Jésus, à travers les paroles de ses disciples. Et aussi de son fils. Son enseignement s'est diffusé au fil des années. Il est né au VIe siècle avant Jésus-Christ et ce n’est qu’à l’ère chrétienne que les premiers textes fondamentaux sont apparus. La transmission s’est, en effet, faite de manière orale jusqu’à cette période. Beaucoup de personnes se sont interrogées sur son existence réelle. Le travail des indianistes, des chercheurs, des archéologues, les références des textes anciens qui sont multiples, permettent de dire qu’il a véritablement existé. C'est pour cela qu'on le nomme le « Bouddha historique ».

On lui donne plusieurs noms : Siddharta Gautama ou Sakyamuni. Il y a beaucoup d'orthographes, diverses langues utilisées également pour nommer Bouddha...

Qui sont ses parents ?

Dans quelle Inde a-t-il vécu ?


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles