Bouclier tarifaire: pressée par Macron, Le Pen tente de justifier son vote contre la mesure

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Marine Le Pen lors du débat de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle, le 21 avril 2022. - BFMTV
Marine Le Pen lors du débat de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle, le 21 avril 2022. - BFMTV

876450610001_6304539120001

C'était attendu. Emmanuel Macron a largement insisté, lors de la première partie du débat d'entre-deux-tours ce mercredi, sur le vote de Marine Le Pen contre le bouclier tarifaire instauré sur les prix de l'énergie.

"La mesure de blocage, je n’y suis pas du tout opposée", a d'abord indiqué la candidate du Rassemblement national. Mais "je veux quelque chose de pérenne et pas quelque chose de provisoire comme vous le proposez."

"C’est bien de faire un bouclier mais en réalité, qui le paye? Ce sont les contribuables", a-t-elle tranché, rappelant qu'elle souhaitait plutôt une baisse de la TVA sur les produits énergétiques. "Pour une cuve de fuel de 2000 euros, ce sont 590 euros avec mes mesures que peuvent gagner les Français."

"Changer le système de fond en comble"

Une justification qui n'a pas suffi à son opposant Emmanuel Macron, qui l'a de nouveau interpelée sur le bouclier tarifaire:

"Je suis content d’apprendre que vous le maintenez mais vous avez voté contre quand il est passé à l’Assemblée. Pourquoi?" a-t-il questionné.

"Parce que je souhaite changer le système de fond en comble", a poursuivi Marine Le Pen. "Parce que je veux restituer des prix de l’énergie qui sont la conséquence de l’investissement de leurs parents, de leurs grands-parents", une référence probable au parc nucléaire français qui offre une électricité peu chère au pays.

"Si nous avions des prix régulés comme nous les avions antérieurement, nous serions beaucoup moins sensibles à l’évolution des prix, d'une évolution qui est la conséquence des prix fixés au niveau européen" a-t-elle tranché.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles