Avec "Both Ways", Liam Payne accusé de fétichiser la bisexualité

Valentin Etancelin
Les paroles de

MUSIQUE - Alors que l’ancien membre des One Direction Liam Payne a dévoilé son premier disque en solo ce vendredi 6 décembre, l’un des titres de l’album s’attire déjà les foudres du public. Intitulé “Both Ways”, il est accusé de dépeindre une vision fantasmée et stéréotypée de la bisexualité.

Son histoire, comme le suggère le nom du morceau [en français, “dans les deux sens”], fait le récit d’une rencontre, celle du chanteur de 26 ans et d’une jeune femme, attirée aussi bien par les hommes que par les femmes. Sur le principe, tout va bien.

Mais voilà, les paroles qui racontent cela posent problème. Et ce, dès le début de la chanson lorsque l’interprète fait l’amalgame entre partenaires multiples et bisexualité. “Elle aime le goût de tout ça. À plusieurs, on appellera ça des préliminaires. Non, non, non. Je ne fais pas de discrimination. Ramène tout ça chez moi”, chante Liam Payne en musique. 

La suite se corse davantage. “J’adore sa façon de t’exciter, de changer de voie comme une Bugatti. Ce n’est rien d’autre que de la chance qu’elle m’ait impliquée, oui. Je retourne ce corps tête baissée, je suis à la traîne. Je profite de ce corps comme si c’était notre dernier repas”, poursuit le chanteur britannique. 

“Nous ne sommes pas tes jouets”

Sur Twitter, les internautes sont consternés. Nombre d’entre eux soulignent le fait que le texte ne fait que perpétuer les stéréotypes sexistes et la fétichisation par les hommes hétérosexuels dont sont victimes aujourd’hui encore beaucoup de femmes bisexuelles.