Bosnie: L'ambassadeur de France convoqué après les propos de Macron sur le retour des djihadistes

20 Minutes avec AFP

DIPLOMATIE - Le président français a qualifié la Bosnie de « bombe à retardement » en évoquant le retour des djihadistes dans ce pays des Balkans

Le président en exercice bosnien, Zeljko Komsic, a convoqué vendredi l’ambassadeur de France à Sarajevo, après des propos du président français Emmanuel Macron qui a qualifié la Bosnie de « bombe à retardement » en évoquant le retour de djihadistes dans ce pays des Balkans.

Dans un entretien avec l’hebdomadaire The Economist, rendu public jeudi, le président français a déclaré qu’il était préoccupé par la situation en Bosnie, plus que dans d’autres pays des Balkans. « (…) Si vous vous préoccupez de la région, la première question c’est avant la Macédoine et l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine. La bombe à retardement qui fait tic-tac à côté de la Croatie (pays membre de l’UE) et qui est confrontée au problème du retour de djihadistes, c’est la Bosnie-Herzégovine », a-t-il dit.

Une centaine de Bosniens en Syrie actuellement

Une centaine de ressortissants bosniens se trouvent actuellement dans des camps dans le nord de la Syrie, avait récemment déclaré le Premier ministre bosnien Denis Zvizdic. Selon la Radio Free Europe, il s’agit de 23 hommes, 27 femmes et une soixantaine d’enfants. Plusieurs dizaines d’hommes sont déjà retournés dans le pays et la plupart ont été traduits devant la (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Pour Emmanuel Macron, l’Otan est en état de « mort cérébrale »
Syrie : Les Kurdes ont « totalement » quitté la frontière turque mais des combats se poursuivent dans la zone
Mort d’al-Baghdadi : Le risque d’attentat « accru par les velléités de vengeance » de l’Etat islamique