Bosnie: 27 ans après le génocide de Srebrenica, inhumation de 50 victimes

La commémoration du massacre de Srebrenica, survenu le 11 juillet 1995, a eu lieu ce lundi 11 juillet au cimetière mémorial de Potocari. À l'époque, les forces serbes du général Mladic avait tué plus de 8 000 hommes et garçons musulmans. Un crime qualifié de génocide par la justice internationale.

Avec notre correspondant à Belgrade, Laurent Rouy

Cette année, 50 victimes nouvellement identifiées ont été enterrées dans le cimetière mémorial de Potocari, situé à quelques dizaines de mètres du lieu où, en 1995, les forces serbes avaient séparé les hommes, presque tous exécutés, des femmes qui avaient presque toutes survécu.

La plus jeune des victimes enterrée aujourd'hui avait 16 ans au moment du massacre. Ses restes avaient été découverts en 2001, mais il a fallu 20 ans pour parvenir à leur identification. Un certain nombre de corps identifiés n'ont pas été inhumés, car ils sont incomplets, tandis que d'autres ossements récemment retrouvés appartenant à des victimes déjà enterrées seront ré-ensevelis après la cérémonie d'aujourd'hui.

Photographies de victimes plantées le long de la route

Cette année, la commémoration se tient dans un contexte tendu, puisque des photographies de victimes serbes de la guerre, civils et militaires, avaient été plantées le long de la route menant au mémorial. Un geste qualifié de provocation à Sarajevo.

Dans un pays toujours fracturé selon des lignes ethniques et alors que des élections approchent, les commémorations de Srebrenica sont utilisées une fois de plus à des fins politiques.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles