Bosch à Rodez : "Le groupe est confronté à un problème d'emploi à l'échelle mondiale"

franceinfo
Emmanuel Paillet, expert du secteur automobile pour le cabinet Syndex, était invité samedi sur franceinfo alors qu'à Onet-le-Château, dans l'Aveyron, où se trouve un site Bosch en difficulté, une "grande marche" pour la défense de la filière est organisée.

"Le groupe Bosch est confronté à un problème d'emploi à l'échelle mondiale", analyse samedi 13 avril sur franceinfo Emmanuel Paillet, expert du secteur automobile pour le cabinet Syndex, alors qu'une "grande marche" est organisée cet après-midi à Onet-le-Château près de Rodez (Aveyron). Avec le déclin du diesel, les 1 600 salariés craignent pour leurs emplois. "Un crash de cette filière ce serait l'équivalent pour Toulouse métropole d'un crash d'Airbus", indique à cet égard le maire de Rodez, qui appelle les constructeurs français "à faire preuve d'autant de patriotisme économique que les constructeurs allemands qui eux soutiennent leur production nationale et exigent de leurs fournisseurs 30 à 40% de production locale."

franceinfo : Le diesel représentait trois quarts du marché en 2012. Il est passé à 48% en 2017. C'est ce qui explique les difficultés de l'usine de Rodez ?

Emmanuel Paillet : Oui, complètement. Elle a subi la baisse très forte de cette motorisation depuis maintenant plus d'un an et demi. Une baisse continue mais qui s'accélère et qui se poursuit. En résumé, on a une usine qui fabrique des composants pour un marché qui se réduit.

Pourquoi les changements et les mutations de l'industrie n'ont pas été mieux anticipés ?

Toute la filière se prépare à cette transition vers des moteurs de plus en plus électrifiés, de l'hybride d'abord, puis du 100% électrique, mais il y a eu un effet (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi