Bornes de recharge, la France vise 65 000 points de recharge pour 2025

Bornes de recharge, la France vise 65 000 points de recharge pour 2025

Le gouvernement français souhaitait atteindre l'objectif de 100 000 bornes de recharge en France à la fin de l'année 2021. En mai 2022, la France ne compte qu'un peu plus de 50 000 points de charge opérationnels. Soit deux fois moins que les objectifs voulus par l'Etat. Pourtant, la France se donne les moyens d'augmenter sensiblement son offre dans les prochaines années, grâce notamment au renforcement de son programme "Advenir Plus". Une nécessité alors que la voiture électrique prend de plus en plus d'essor dans notre pays.

Un plan estimé à 200 millions d'euros

L'ancien programme "Advenir 2" avait permis la création de presque 44 000 points de recharge en France. Le coût de ce programme avait été estimé à 76 millions d'euros. Les choses vont donc s'accélérer avec ce nouveau programme qui a pour but de construire 65 000 bornes supplémentaires dans les trois prochaines années. Pour cela, 200 millions d'euros vont être investis pour respecter cet objectif, comme l'indique l'arrêté pris il y a quelques mois par le gouvernement. Pour trouver cet argent, le programme Advenir a lancé un appel au financement en janvier dernier. Parmi les principaux investisseurs on retrouve EDF, Bolloré Energy ou encore l'Association Interprofessionnelle pour le Développement de l'Efficacité Énergétique (AIEE). Le financement de ce programme atteindrait même les 320 millions d'euros.

Dans le détail, cette répartition se fera de la façon suivante. 22 500 points de recharge seront ouverts au public ( 10 000 seront déployés par les collectivités et 12 500 par les entreprises). Le programme prévoit également 20 000 points de charge en zones résidentielles collectives, 13 000 bornes...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles