Bornes de recharge : faut-il s'attendre à une hausse des prix ?

Bornes de recharge : faut-il s'attendre à une hausse des prix ?
![CDATA[]]

C’est devenu l’excuse à la mode : la guerre en Ukraine. L’explication de toutes les pénuries, de tous les retards, et surtout de toutes les hausses des prix. L’électricité ne fait pas exception à la règle, les bornes de recharges non plus. Excuse à la mode, excuse facile, excuse fallacieuse. La crise ukrainienne entraine bien sûr des hausses. Le nier serait stupide. Mais la hausse des prix aux bornes de recharge, comme on dit les prix à la pompe, avait commencé avant, et elle ne va pas aller en diminuant. Le monde traverse une crise énergétique comparable aux chocs pétroliers de 1973 et 1977 qui avaient signés la fin des « 30 Glorieuses ». Ce n’est donc qu’un début.

Des causes conjoncturelles

La hausse des prix de l’électricité a commencé bien avant l’invasion de l’Ukraine, en février 2022. Les prix ont en réalité commencé à flamber dès 2020. Avant la pandémie de COVID 19, un kilowattheure valait 50 €. Un an plus tard, en 2021, il fallait compter 300 euros. En cause, les prix de production de l’électricité. Le prix est calculé sur le modèle d’une centrale au gaz. Il faut 400 tonnes de CO2 pour produire un million...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles