Boris Johnson, opéré, n'est plus aux commandes du Royaume-Uni ce 20 juin

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Boris Johnson, opéré, n'est plus aux commandes du pays ce 20 juin (Boris Johnson quittant le 10 Downing Street à Londres, le 15 juin. Par AP Photo/Matt Dunham) (Photo: via Associated Press)
Boris Johnson, opéré, n'est plus aux commandes du pays ce 20 juin (Boris Johnson quittant le 10 Downing Street à Londres, le 15 juin. Par AP Photo/Matt Dunham) (Photo: via Associated Press)

Boris Johnson, opéré, n'est plus aux commandes du pays ce 20 juin (Boris Johnson quittant le 10 Downing Street à Londres, le 15 juin. Par AP Photo/Matt Dunham) (Photo: via Associated Press)

ROYAUME-UNI - Le temps d’une journée, ce lundi 20 juin, Boris Johnson n’est plus aux commandes du Royaume-Uni et c’est son adjoint Dominic Raab qui en a pris les rênes, a annoncé Downing Street. En cause: le Preminier ministre a dû subir une “opération de routine” des sinus.

L’opération, sous anesthésie générale, s’est déroulée ce lundi à 6 heures du matin dans un hôpital de Londres et a été planifiée à l’avance, selon le porte-parole officiel du Premier ministre.

Depuis, Boris Johnson est retourné à Downing Street vers 10 heures du matin et se reposera toute la journée. Sa rémission sera de courte durée puisqu’il devrait être de retour à son poste dès mardi matin, expliquent les médias britanniques comme le Telegraph et leGuardian.

Placé sous anesthésie générale

Le porte-parole officiel du Premier ministre, a qualifié la procédure d’“opération de routine mineure”, mais a refusé d’entrer dans les détails. Il a toutefois précisé que le Premier ministre a dû être placé sous anesthésie générale pendant un “laps de temps relativement bref” et a précisé que la procédure était planifiée à l’avance et non inattendue.

Il a également été précisé que Boris Johnson prévoit toujours de se rendre au Rwanda cette semaine pour la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth, comme prévu.

Ce n’est pas la première fois que Dominic Raab, chef de la diplomatie, remplace au pied levé Boris Johnson en raison de problèmes de santé. Ce fut le cas plusieurs jours au printemps 2020 lorsque le Premier ministrea dû être admis en réanimation à cause du Covid-19.

À voir également sur Le HuffPost: Boris Johnson massivement hué lors de son arrivée à la messe du jubilé

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles