Boris Johnson : un modèle politique pour la France ?

·1 min de lecture
Boris Johnson visite le centre de fabrication d'équipements de protection individuelle Northumbria Healthcare, à Seaton Delaval, le 13 février.
Boris Johnson visite le centre de fabrication d'équipements de protection individuelle Northumbria Healthcare, à Seaton Delaval, le 13 février.

Décrié au début de la crise sanitaire, Boris Johnson a finalement su faire de la campagne de vaccination britannique un exemple. Alors que les stratégies appliquées pour faire face à la crise sanitaire ont été sensiblement différentes en France et au Royaume-Uni, quelle opinion les Français ont-ils du Premier ministre britannique ?

Tout d'abord, le Premier ministre britannique possède un taux de notoriété très important ? 85 % ?, chez les Français. Il est en particulier très bien identifié par les retraités et par les cadres et professions intermédiaires supérieures. Cette forte notoriété s'explique certainement par la personnalité atypique de l'ancien maire de Londres et de son rôle prépondérant lors de la campagne du Brexit ainsi que pendant les négociations de la sortie de l'Union européenne qui ont suivi.

Le champion de la France d'en bas

Sur l'ensemble des Français, 51 % déclarent avoir une bonne opinion de Boris Johnson. Un score important qui, s'il était un responsable politique français, placerait Boris Johnson quatrième personnalité préférée des Français. Il serait ainsi la quatrième et dernière personnalité politique à dépasser le cap des 50 % d'opinion favorable, derrière Nicolas Hulot, Édouard Philippe et Roselyne Bachelot. Ce taux de popularité est d'autant plus impressionnant que la personnalité du chef du gouvernement britannique est considérée comme très clivante. Une analyse plus fine de sa popularité indique également l'existence de réserves [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles