Boris Johnson et Carrie Symonds déchaînent la colère avec la rénovation de leurs appartements

·1 min de lecture

Si sa cote de popularité a grimpé de quelques points en raison d'une campagne de vaccination rapide et fructueuse, Boris Johnson connaît un nouveau revers. Depuis ce dimanche 21 mars (et après de premières révélations du Daily Mail), comme l'a rapporté le tabloïd The Mirror, la Commision électorale essaie de déterminer si des fonds publics du Parti conservateur, dont il est le chef, auraient été utilisés par le Premier ministre britannique pour financer une partie de la rénovation de l'appartement qu'il partage avec sa fiancée, Carrie Symonds, et leur fils Wilfred. Il est soupçonné d'avoir utilisé environ 60 000 livres Sterling provenant des fonds de son parti pour financer ces travaux d'une valeur de 200 000 livres, organisés dans sa demeure à Downing Street.

Auquel cas, les fonds auraient du être déclarés en vertu de la loi sur les dons des partis politiques. Pointé du doigt, le parti conservateur a assuré ne rien avoir omis et tout déclaré en bonne et due forme, d'après la chaîne Sky News. Il plaide sa transparence. "Tous les dons à déclarer au Parti conservateur sont correctement déclarés à la Commission électorale, publiés par eux et son pleinement conformes à la loi. Les cadeaux et avantages reçus à titre ministériel sont, et continueront d'être, déclarés dans les déclarations du gouvernement." Depuis l'émergence de ces accusations, l'entourage de Boris Johnson ne cesse de marteler sa bonne foi.

Au début du mois de mars 2021, son attachée de presse, Allegra Stratton a également (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS - Kate Middleton et William, Andrea Casiraghi et Tatiana Santo Domingo... Ces jeunes couples du gotha qui vivent ensemble depuis des années
Vitaa et Slimane annulent plusieurs émissions : la raison dévoilée
Princesse Eugenie : pourquoi a-t-elle le droit de travailler contrairement à Harry et Meghan ?
VIDEO - "Une douche de Bétadine" : Tex réagit à l'arrêt des Z'amours
Chantal Lauby : son grand regret avec les hommes