« Borgen », série culte sur la politique danoise, est de retour sur Netflix

© MIKE KOLLÖFFEL/ NETFLIX

Un nouveau gouvernement avec une Première ministre et une ministre des Affaires étrangères : non, il ne s’agit pas d’Élisabeth Borne et de Catherine Colonna, mais du retour très attendu de Borgen. Birgitte Nyborg n’est plus à la tête de l’exécutif danois : toujours magistralement incarnée par Sidse Babett Knudsen, l’héroïne de la célèbre série scandinave est désormais ministre des Affaires étrangères, sous les ordres d’une Première ministre plus jeune mais tout aussi ambitieuse. Après neuf ans d’interruption, Borgen fait son come-back avec une quatrième saison inédite intitulée « Le pouvoir et la gloire ». Signe des temps, c’est une exclusivité mondiale de Netflix (hors du Danemark), alors que les trois premières avaient été découvertes sur Arte (et sont encore disponibles gratuitement sur Arte.tv).

Toujours à la barre, son créateur, Adam Price, démontre avec cette suite tardive qu’il n’a rien perdu de son habileté à capter l’actualité la plus brûlante : dans ces huit nouveaux épisodes, il confronte Nyborg à une crise non seulement diplomatique mais aussi écologique après la découverte d’un gisement de pétrole au Groenland. La saison plonge dans le débat sur l’indépendance de ce territoire qui dépend du Danemark tandis que des oligarques russes lorgnent cette manne pétrolière.

La nouvelle livraison est aussi placée sous le signe du temps qui passe, les personnages ayant eux aussi évolué pendant que le scénariste concevait le drame familial et religieux Au nom du père (Arte) ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles