Les bords de mer deviennent de plus en plus sombres et cela est préoccupant

·1 min de lecture

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué lors de vos dernières vacances au bord de la mer, mais l’eau sur les côtes est de plus en plus sombre. Ce phénomène, appelé obscurcissement côtier, est dû notamment à la pollution par les engrais, qui entraîne une prolifération d’algues bloquant la lumière, ou aux bateaux qui remuent le limon lorsqu’ils se déplacent. Lors de fortes pluies, la matière organique du sol peut également pénétrer dans l’océan et causer son assombrissement. Or, le réchauffement climatique aboutit à une intensification des pluies, ce qui renforce le phénomène. Selon une étude de 2020, toute cette matière organique supplémentaire entraîne un assombrissement de l’eau pouvant atteindre 86 %. Parfois, ce sont les feuilles des arbres en bordure de mer qui en tombant couvrent la surface et empêchent le soleil de pénétrer dans l’eau. En Norvège par exemple, les efforts de reforestation ont paradoxalement abouti à l’assombrissement des eaux des fjords. Enfin, l’aggravation de l’érosion côtière contribue à la turbidité de l’eau en projetant du sable et des sédiments dans l’eau.

Les eaux riches boueuses riches en matière organique se déversent dans l’océan, entraînant un assombrissement des côtes. Ici, l’écoulement de la rivière Suwannee dans le golfe du Mexique. © Alice Alonso, Nasa Earth Observatory
Les eaux riches boueuses riches en matière organique se déversent dans l’océan, entraînant un assombrissement des côtes. Ici, l’écoulement de la rivière Suwannee dans le golfe du Mexique. © Alice Alonso, Nasa Earth Observatory

Des poissons aveuglés et incapables de se nourrir

Tout cela peut sembler anecdotique. L’assombrissement côtier a pourtant des conséquences très dommageables pour l’avenir de notre Planète. De nombreuses études ont ainsi mis en évidence la façon dont cette moindre luminosité affecte les organismes marins, et notamment le phytoplancton. L’étude de 2020 montre par exemple que la biomasse de phytoplancton diminue et change de composition lorsque la lumière disponible diminue. « Au fil du temps, l'obscurcissement des côtes pourrait avoir des effets bien au-delà des micro-organismes », prévient Oliver Zielinski, qui dirige le projet Coastal Ocean Darkening à l'université...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles