Bordeaux : Une usine de piles à hydrogène retenue pour s’installer sur une partie des terrains de Ford à Blanquefort

Mickaël Bosredon
·1 min de lecture

INDUSTRIE - Bordeaux Métropole annonce ce jeudi avoir choisi la société Hydrogène de France pour occuper une partie de l’ex-usine Ford à Blanquefort, pour y implanter une usine d’assemblage de piles à hydrogène

Bordeaux Métropole et la région Nouvelle-Aquitaine ont tranché. Ils annoncent ce jeudi dans un communiqué, avoir retenu la candidature de la société Hydrogène de France, pour occuper une partie du site de l’ex-usine Ford de Blanquefort, fermée depuis octobre 2019, alors qu’elle employait 850 salariés.

Il ne s’agit pas du site de production principal, qui doit toujours être dépollué, et que Ford pourra vendre à qui il souhaite. Notamment à Amazon, qui a déposé une offre sur la table, même si cette piste déplaît aux collectivités. Sur les 83 hectares de l’immense terrain, le groupe Ford avait rétrocédé à Bordeaux Métropole 13 hectares, qu’elle a appelé le « terrain des Circuits. » En partenariat avec la région Nouvelle-Aquitaine et la ville de Blanquefort, un appel à manifestation d’intérêts a été lancé en mars 2020 sur le devenir de cet espace.

Plus de 100 emplois industriels

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Air France : Que prévoit le plan d'aide du gouvernement, validé par la Commission européenne ?
Bretagne : La région débloque encore six millions d’euros pour la Brittany Ferries
Environnement : Avec « Jour E », BpiFrance guide les entreprises dans leur transition écologique