Bordeaux : Le projet de téléphérique, vraie solution pour désenclaver la rive droite, ou « truc gadget » ?

·2 min de lecture

MOBILITE - L’opposition de droite et du centre préférerait que la métropole mobilise des fonds pour un pont supplémentaire entre les deux rives, ou un tunnel, plutôt qu’un téléphérique

Il n’y a pas que la ligne à grande vitesse qui va faire débat, jeudi et vendredi, au conseil de Bordeaux Métropole. Une étude sur le projet de téléphérique à Bordeaux sera également présentée. Et autant dire qu’elle ne convainc absolument pas l’opposition de droite.

Le projet partirait du quartier Bacalan, vers la rue Achard, pour atterrir de l’autre côté de la Garonne, du côté de Palmer à Cenon ou vers le parc-relais de la Buttinière à Lormont. Temps de trajet estimé : environ dix minutes. Alors que le tram A sature, il s’agirait d’une offre supplémentaire pour relier les deux rives, la rive droite souffrant d’un manque de liaison pour rejoindre la rive gauche.

L’objectif serait de lancer une concertation pour début 2022, en vue d’une mise en service vers 2026. Si le projet défendu par la majorité gauche-verte de la métropole, a le soutien des maires de Lormont et Cenon, pour qui il s’agit d’une vraie solution de désenclavement, il se pose toutefois quelques écueils qu’il va falloir passer, notamment côté rive gauche : l’arrivée du téléphérique se ferait dans un périmètre classé Unesco, où les contraintes sont nombreuses.

« Au lieu de gaspiller de l’argent, est-ce qu’il ne vaudrait pas mieux faire un pont ? »

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Bordeaux : Cinq mois après l’effondrement de deux immeubles, le temps presse pour les 130 victimes
Bordeaux : Circulation, LGV… La charge des maires de droite contre Pierre Hurmic
Bordeaux : « Non, les loyers ne sont pas élevés », estime la chambre des propriétaires, opposée à leur encadrement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles