Bordeaux : « La croissance de l’aéroport en 2019 est exceptionnelle, mais ce ne sera pas la tendance future »

Mickaël Bosredon

INTERVIEW - Pascal Personne, président du directoire de l’aéroport de Bordeaux, annonce une croissance de l’ordre de 12 % pour l’établissement en 2019

20 Minutes a rencontré ce mercredi Pascal Personne, président du directoire de l'aéroport de Bordeaux Mérignac. Il revient sur l’année 2019 qui s’annonce « exceptionnelle » en termes de croissance, sur les projets de développement de l’établissement, et sur… la grève de jeudi.

A la veille d’une grève qui devrait être assez suivie, quelles sont les dernières prévisions de trafic dont vous disposez ?

La journée du jeudi 5 décembre s’annonce difficile. Le service minimum nous a été demandé, en supprimant, a minima, 20 % de nos vols. Le début de journée risque d’être très difficile, même si je ne peux pas en dire beaucoup plus…

L’aéroport de Bordeaux Mérignac va terminer l’année 2019 avec une croissance de + 12 %. Comment expliquer un tel succès ?

C’est vraiment exceptionnel. C’est une croissance que l’on avait plutôt au début des années 2010, quand on a ouvert notre nouveau terminal low cost, Bili. Alors, pourquoi une croissance aussi forte ? C’est parce que nous avons eu une quarantaine de nouveautés en 2019 avec notamment l’ouverture d’une base Ryanair, et c’est ce qui explique environ 75 % de cette croissance. Nous devrions ainsi atteindre les 7,5 millions de passagers à la fin de l’année. Mais attention, ce n’est pas du tout la tendance générale qui va sui(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Grève du 5 décembre : Aucun TER, seulement six TGV, et un tram toutes les 15 minutes... A Bordeaux, le mouvement s'annonce très suivi
Bordeaux : « Aujourd’hui, le stade Matmut Atlantique est utile et les gens se l’approprient »
Bordeaux : En commençant par les cantines, la Ville veut s’attaquer au fléau du gaspillage alimentaire