Bordeaux : des créneaux de vaccination anti-Covid-19 "bloqués" par des antivax ?

·1 min de lecture

Le centre de vaccination de Bordeaux-Lac a dû complètement se réorganiser. Lundi 31 mai, de nombreux rendez-vous pour des vaccins contre le Covid-19 n’ont en effet pas été honorés, comme le rapportait Sud-Ouest ce jeudi 3 juin. Le médecin prescripteur, Dr Patrick Ragot, souligne que "c’est assez rare" que ce phénomène soit aussi important au cours d’une même journée : "une soixantaine de rendez-vous" n’ont pas vu de patients arriver. Seulement, les noms des "absents" ont mis la puce à l’oreille du médecin : il s’agissait de noms de célébrités.

"Clairement, c’est une tentative de piratage", déplore le docteur Ragot. Cette "véritable stratégie de hacking" émane, selon lui, "d’un groupe d’antivax". Lui qui multiplie les injections pour juguler l’épidémie de coronavirus juge cette méthode "ennuyeuse pour les personnes les plus vulnérables" qui souhaitent s’immuniser contre le virus, mais ont parfois "du mal avec les outils numériques".

"La tentative était perfide et elle a échoué", se félicite toutefois le médecin. En effet, grâce aux alertes sur les différentes plateformes de rendez-vous, "aucune dose" n’a été jetée par le centre de vaccination bordelais. "La soixantaine de doses sur le tapis a été injectée à des jeunes", indique le docteur.

>> A lire aussi - Instagram a fermé le compte du neveu de l’ex-président Kennedy, anti-vaccin

Ce n’est pas la première tentative des antivax pour mettre à mal la campagne de vaccination. Dès le lancement de la plateforme "Vite ma dose", créée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une caissière facture ses sœurs 30 euros... Au lieu de 2.900 euros
Pour la première fois de l’histoire, un NFT est vendu aux enchères
Manifestant face aux chars de Tianenmen : le moteur de recherches Bing a fait disparaître la célèbre photo
Vaccins contre le Covid-19 : l'UE se prononce contre la levée des brevets
Auvergne-Rhône-Alpes : un dealer de drogue squattait le logement d'un handicapé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles