Bordeaux : Avec « Le Coran pour les nuls », l’imam Tareq Oubrou propose « un nouveau logiciel pour comprendre l’islam »

Propos recueillis par Elsa Provenzano

INTERVIEW - Tareq Oubrou, imam et recteur de la mosquée de Bordeaux, vient de publier « Le Coran pour les nuls » aux éditions First. Il explique à « 20 Minutes » le sens de sa démarche.

Sur la proposition de First Editions, l’imam et recteur de la mosquée de Bordeaux Tareq Oubrou a accepté d’écrire l’ouvrage « Le Coran pour les nuls », qui vient d’être publié au mois de novembre. Défenseur d’un islam éclairé, il explique à 20 Minutes les enjeux de vulgarisation portés par cet ouvrage.

Un « Coran pour les nuls » a déjà été publié en 2009. En quoi le choix de 50 entrées de lecture que vous proposez dans votre ouvrage apporte un nouvel éclairage ?

C’est une introduction à l’esprit des messages coraniques par le biais de 50 notions, et méthodologiquement parlant ce n’est pas la même approche. Je propose des clés de lecture qui reviennent à une sorte de paradigme pour pouvoir comprendre le sens global du message coranique.

Le Coran c’est comme un courrier, il y a l’enveloppe et le message à l’intérieur. Or, certains jettent le message, l’esprit des textes, et conservent l’enveloppe c’est-à-dire le contexte, l’histoire. C’est le travail des savants de traduire les significations du Coran pour qu’elles soient audibles aux contemporains.

Vous considérez qu’il y a une méconnaissance du Coran ?

C’est vrai qu’aujourd’hui on a besoin de clés de compréhension parce que le Coran est un texte un peu anarchique du point de vue épistémologique qui n’est pas organisé ni par thématiques ni par chronologies. C’est un texte qui ne se suffit pas à lui-mêm(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Aïd el-Kebir: La plus grande fête de l'islam commence aujourd'hui en France
Marseille : Ecole clandestine ou buzz politique, l’étrange procès d’une association musulmane des quartiers Nord
Coran : Le grand rabbin demande à « certains musulmans » de sortir d’une « interprétation archaïque »