Bordeaux : Cinq mois après l’effondrement de deux immeubles, le temps presse pour les 130 victimes

·2 min de lecture

LOGEMENT - La deuxième phase de sécurisation du secteur a commencé et comprend notamment l’enlèvement des gravats sur la rue

Il y a cinq mois deux immeubles situés aux 19 et 21 de la rue de la Rousselle dans le centre historique de Bordeaux s’effondrent. « Il y a eu un fracas énorme, comme si on renversait des bouteilles de verre, tout ça mêlé à un bruit de tonnerre, et il y a eu énormément de poussière », se souvient Anne-Laure Etcharry-Ferré, propriétaire d’un appartement au 15 rue de la Rousselle, au troisième étage. Son immeuble fait partie des treize qui ont fait l’objet d’un arrêté de péril imminent par crainte d’un effet domino. Elle a été évacuée avec les autres riverains, avec pour seuls biens sa tenue au moment de la catastrophe, un « jogging du dimanche soir » et des baskets. Ce lundi, la mairie a fait un point sur l’avancée des travaux de sécurisation dont la deuxième phase commence. Les 130 riverains, dont 100 sont réunis au sein d’une association suivent de près le chantier, espérant un retour dans leurs logements, au plus vite.

Des gravats filmés et triés pour l’instruction judiciaire

Ce lundi matin, une grue qui prend toute la largeur de la rue de la Rousselle a été installée pour déblayer les gravats qui encombrent toujours la voie publique. Alors que le temps de la procédure juridique est très long, Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux, a insisté sur la volonté de la ville d’acc(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Bordeaux : Après les effondrements, la ville est obligée de se substituer aux propriétaires pour les premiers travaux
Bordeaux : Six immeubles évacués après un arrêté de péril imminent cours Victor Hugo
Immeubles effondrés à Bordeaux : Une information judiciaire ouverte pour « blessures involontaires »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles